Skip to content

La Chronique de Maître Collard – Pan-pan Cucul

25 avril 2009

Maître CollardL’affaire d’Outreau, son sang, ses larmes, ses deuils, ses injustices se ramèneraient donc à ça, une simple réprimande. Pas de quoi fouetter un juge. Tout ce bruit de lamentations pour obtenir l’application d’une molle réprimande contre le jeune juge d’instruction si sûr de lui à l’époque, derrière son front fermé de bon élève entêté.

Comment un tel drame judiciaire, certes pas unique, loin s’en faut, qui a provoqué la création d’une commission d’enquête parlementaire, qui a suscité des débats, des analyses, l’espoir de courageuses réformes, des mises en cause publiques et évidentes, pourrait-il n’avoir qu’un auteur coupable seulement d’une réprimande ? Personne ne peut le croire.

Chaque rouage aurait dû répondre de sa responsabilité. Le CSM a commis là une grave erreur. Vous me direz, l’histoire heureusement est pleine de ces suicides institutionnels.

En réalité, on sait tous que Burgaud n’est pas le seul à être responsable, le procureur, le procureur général, le juge des libertés, la chambre de l’instruction, les experts, les avocats commis, les journalistes d’alors, chacun à sa place porte une partie du fardeau des faiblesses humaines.

Le drame dans le drame c’est que tous ces hommes dociles et, peut-être parfois, qui sait, méchants, forment une collectivité solidaire dans l’autojustification. Aucun jamais n’a rien remis en cause, aucun jamais n’a contesté les apparences, aucun n’a douté ni des faits ni de lui-même.

Ah ! L’ivresse d’un juge dans les profondeurs d’un dossier quand il croit détenir la vérité, si vous saviez, c’est du béton de bêtises ! Dans la tragédie d’Outreau, aucun juge n’est sorti du pli des habitudes, du poids des hiérarchies, des facilités du conformisme répressif, des jouissances sourdes, de la petite vanité de fonction, et parfois, hélas, du plaisir (inconscient ?) d’infliger une petite humiliation !

L’affaire d’Outreau en est pleine, de ces humiliations. Tous ces rouages auraient dû être poursuivis. S’ils l’avaient été, que de surprises ?

Leur absence devant le Conseil supérieur de la magistrature ne justifie pas la clémence dont bénéficie le juge Burgaud, c’est une clémence par défaut. L’heure urgente est maintenant aux réformes et pas aux petites réformes pantouflardes qui ne changent rien.

Les citoyens ne comprendraient pas qu’une réforme du CSM n’intervienne pas rapidement et que la responsabilité du juge, à qui pour l’instant n’incombe que son irresponsabilité, ne soit pas organisée.

Il faut s’y faire, et c’est tant mieux, le pays n’accepte plus les injustices. Il ne faudrait pas trop, me semble-t-il, abuser de sa patience en ces temps de crise. Gare aux réprimandes populaires, elles n’auraient pas la douceur du CSM.

Edition France Soir du samedi 25 avril 2009 page 14

Source France-soir

3 commentaires leave one →
  1. G. INFANTE permalink
    28 avril 2009 11:21

    IL NE FAIT AUCUN DOUTE QU IL S AGIT D UNE RESPONSABILITE COLLECTIVE NOUS AVONS NOUS MEME ETE MASSACRE PAR CES CONFORMISMES D UNE PROFESSION QUI NE SE REMET PAS EN QUESTION ET EPROUVE REELLEMENT UNE GRANDE SATISFACTION A HUMILIER CELUI QU IL CONSIDERE INFERIEUR A LUI « LE JUSTICIABLE » J AI DEPUIS PEU RETROUVE UNE DES JUGES QUI EST RESPONSABLE DE CES LEGERETES PROFESSIONNELLES ELLE AUSSI A ETE PROMUE MAIS DEPUIS QUE JE SAIS OU ELLE PROGRESSE JE NE CESSERAI DE L ENNUYER POUR QU ELLE ET L INSTITUTION ASSUME SES BAVURES ET NON L ETAT QUI LUI AUSSI EST RESPONSABLE DE MAINTENIR DES INSTITUTIONS AUSSI MOLLES

    QUELLE HONTE LA DEMOCRATIE ? FRANCAISE

  2. TAF permalink
    28 avril 2009 16:02

    Oui Maître Collard, « le béton de bêtises « , c’est un peu le Phénix des matériaux.

  3. Sylvie permalink
    28 avril 2009 18:11

    A quoi donc fallait il s’attendre de plus que cette simple admonestation?

    Protégé pas sa caste Mr Burgaud ne risquait rien pour ce péché véniel…

    Attention,vous êtes chez les « Illuminati. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :