Skip to content

Nicolas Sarkozy, l’avocat président

12 avril 2009

Le président détient encore 34% d’un cabinet d’avocats parisien.

Le cumul des fonctions, un problème? Pas si sûr…

Le président du groupe UMP, Jean-François copé, critiqué pour avoir rejoint à temps partiel un cabinet d’avocats d’affaires, s’est appuyé sur un exemple prestigieux, comme le souligne Le Parisien de samedi : celui de Nicolas Sarkozy, président et toujours avocat. Une comparaison qui n’a pas plu à l’Elysée, remarque le journal.

C’est quoi l’histoire?
Sarkozy est avocat depuis 26 ans (c’est le neuvième président de la République inscrit au barreau, Miterrand l’était aussi) et il détient un cabinet d’avocats dans le VIIIe arrondissement de Paris, à 34%. Ce cabinet parisien est ouvert depuis 1987 avec deux amis : Arnaud Claude et Michel Leibovici , aujourd’hui décédé. Le chiffre d’affaires est estimé entre 1,5 et 2 millions d’euros par an. Ce qui fait jaser : le fait que Sarkozy soit encore actionnaire et donc tire encore des profits de ce cabinet.
A noter, parmi les clients du cabinet : Toyota ou la mairie de Levallois…

Mais il n’exerce plus?
« Nicolas Sarkozy n’exerce évidemment pas le métier d’avocat, rapporte Arnaud Claude, l’associé, interrogé par Le Parisien. Il ne m’appelle plus tous les deux jours (…) nous avons mis en place une location de ses actions à mon profit par acte notarié. Il ne touche donc plus de dividendes de la société. »
Le quotidien révéle que ces dividendes auraient rapporté 17 000 euros en 2005 à Sarkozy. Mais sur ce que lui rapporte la location des parts : l’associé ne fera pas de commentaires.

Mais son nom?
Et bien il est toujours sur la plaque de l’immeuble du boulevard Malesherbes et sur le site internet du cabinet « Arnaud Claude-Nicolas Sarkozy ». Ce qui lui vaut des courriers peu sympatiques comme l’envoi de menaces de mort ou de petits cercueils…..
Le nom du cabinet est en cours de changement pour devenir « Arnaud Claude et associés ».

Réactions?
Arnaud Montebourg, député PS et avocat réagit : « M.Sarkozy aurait dû céder son cabinet, comme je l’ai fait quand je suis devenu député. Il est interdit de gagner de l’argent grâce à un cabinet privé quand on a une fonction publique », rapporte Le Parisien.
Yves Repiquet, le bâtonnier de Paris rétorque : « Le conseil de l’ordre des avocats s’est prononcé en juin sur ce sujet et il n’ y a aucun souci déontologique ».

Source:  Le Poste

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :