Skip to content

Hommage à Lionel Allouche

1 avril 2009

Je me suis rendu aujourd’hui au cimetière de Pantin où ont été célébrées les obsèques du jeune étudiant avocat Lionel Allouche, décédé à la suite d’une agression dont il avait été victime dans la nuit du samedi au dimanche 19 mars dernier.

L’ « Ordre des Avocats » et l’ « Ecole du Barreau » se sont engagé à lui remettre son diplôme d’avocat à titre posthume au mois de septembre prochain.

Je remercie Jean-Yves Le Borgne, vice-bâtonnier de Paris pour son émouvant témoignage à cette occasion.

6 commentaires leave one →
  1. Laetitia permalink
    2 avril 2009 16:50

    Bonjour,

    Je suis une amie de Lionel et le sort qu’on lui a réservé est tout simplement affreux.J’étais à l’hôpital et à l’enterrement hier et je vous ai vu.
    Je souhaitais venir vous parler mais étant donné le monde qu’il y avait, je n’ai pas osé.
    Vous le savez sûrement, mais Lionel vous vouait une profonde admiration.Il pouvait passer des soirées entières à me parler de vous, des affaires sur lesquelles il plaidait et de ses espoirs de réussir à devenir l’un des meilleurs.
    Il ne parlait que de vos exploits en matière pénale et me faisait presque regretter d’avoir écourté mes études de droit tant son métier le passionnait.
    Je vous écris afin de savoir quelles vont être les suites de cette histoire, quelle tournure pourrait prendre le procès et dans quelle mesure une petite personne telle que moi pourrait participer à ce combat qui risque de prendre un certain temps.
    Il est dans mon coeur et je ne peux concevoir une seule seconde que ses assassins profitent d’un quelconque silence de la loi ou d’une circonstance atténuante.
    Ils ont pris la vie injustement à quelqu’un qui n’avait pas la moindre once de méchanceté et ils doivent être punis au maximum de ce que la justice est capable de condamner.

    Nous sommes beaucoup à espérer de vous; je sais que ce n’est pas simple pour vous qui devez à la fois prendre en compte vos sentiments personnels mais aussi le souci d’équité.
    Mais s’il vous plaît prouvez nous que le grand homme que Lionel décrivait c’est aussi celui qui l’aidera à retrouver justice dans un monde où lui ne pourra plus se défendre.

    Avec des milliers de remerciements,

    Laetitia AMAR

  2. Cyril permalink
    2 avril 2009 18:07

    Bonjour,

    J’ai un profond respect pour l’initiative que vous avez eue. Votre attitude vous honore.

    Cordialement, Cyril.

  3. SIDI permalink
    2 avril 2009 20:50

    Bonjour,

    je suis vraiment atristé par le sort réservé à Lionel Allouche.

    Il m’etait arrivé la meme chose que Lionel il y a quelque année mais j’ai eu la chance d’etre encore en vie.

    Sa disparition me revolte au plus profond de mois meme, etant aussi victime de cette injustice, mais d’un coté Lionel Allouche nous a quitté en héros et que son âme repose en paix.

    mes sinceres condoleances Karim.

    Cordialement, Sidi

  4. emmanuelle allouche permalink
    2 avril 2009 21:44

    je suis encore toute émue avec des larmes pleins les yeux de voir encore et encore Karim votre compassion. Ca fait du mal et ça fait du bien…J’ai envie de vous dire beaucoup de choses mais tout reste encore indicible et indescriptible…je cherche sans arrêt les mots mais en vain…juste encore et encore MERCI…merci au grand « K »… merci aussi Laetitia,Cyril, Sidi… Emma Allouche (soeur de Lionel)

  5. zohra permalink
    7 avril 2009 01:53

    bonjour maitre !je connaissais très peu Lionel mais je suis très touché par l’humanité dont vous avez fait preuve pour que son diplome lui soit remis a titre posthume.En plus d’ètre un grand orateur vous ètes un homme au grand coeur.
    Encore toutes mes condoléances a la famille de Lionel.je me joint a votre douleur;

  6. Benmansour permalink
    9 avril 2009 18:20

    C’est un beau geste que la remise du diplôme à titre posthume, mais Lionel est parti, et on pourrait dire à quoi sert à présent un diplôme ? On aurait voulu que Lionel vive pour poursuivre ses études jusqu’à l’obtention de son diplôme et qu’il puisse exercer cette noble profession pour laquelle il se destinait.

    Mais la symbolique est belle, surtout lorsque nous savons la valeur des études, les années de la vie données pour les réussir, et l’obtention du diplôme telle une libération.

    Lionel a posé son stylo et a refermé son livre.

    Il n’est plus là, et la délivrance posthume de ce diplôme a double valeur. C’est un hymne au savoir, à la vie et à l’avenir, et en même temps une leçon de morale à la bêtise et à la haine qui s’exprime avec violence sans mesurer les dégâts qu’elle cause.

    Je partage la douleur de la famille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :